Le résumé du projet

Programme : Construction de la Maison du Tourisme de Vienne avec un espace dédié à la gastronomie, des bureaux, et un atelier municipal pour le service espaces verts de la ville de Vienne.
Phase : Livré en Novembre 2015
Maître d’Ouvrage : Communauté d’agglomération du Pays Viennois

Architectes : CR&ON Architectes (mandataire) / J. Scrittori (associé)
Bureaux d’Etudes
 : AIA Ingénierie – Économiste + BET VRD + Structure + Fluides + HQE
Mission : Base + Exé
Surface : 740 m² SHON
Montant des travaux : 2,1 M€ HT

 

Situé sur un axe de circulation majeur, le nouveau Pavillon du Tourisme est la vitrine des richesses du Pays Viennois, en recevant un espace d’accueil, une salle d’exposition scénographiée et un espace d’animation thématique (cours de cuisine et dégustation de produits locaux).

Le projet, sa forme et son esprit, évoque un pavillon soulevé du sol, qui expose sa terre, son terroir, ses racines, ses ressources et ses plaisirs.

Au sens architectural, ce pavillon, objet inattendu, interroge, suscite l’intérêt et la visite. Au sens imagé, ce pavillon est la chambre d’écho de l’Office du Tourisme, à l’écoute et au service des acteurs de son territoire.

 

Être vu, une mise en scène pour appeler le visiteur

Un volume haut, une géométrie simple, qui se découpe sur le décor des arbres du parc. Un grand écran, une affiche transparente, lumineuse et encadrée, un repère dans la ville visible de toute part : la rive droite du Rhône, l’A7, le pont de Saint Romain en Gal, la N7, le Rhône et ses bateaux, le cours Brillier et ses riverains.

Le Pavillon du Tourisme est un signal pour tous ceux qui passent dans sa ligne de mire. Le jour, la teinte claire de la masse et le noir du vitrage se découpent sur le vert du parc. Au crépuscule, le soleil couchant embrase le vitrage. La nuit, c’est une lanterne lumineuse, accostée au quai du Rhône.

Mise en scène entre fleuve et parc, le Pavillon du Tourisme s’expose et profite de sa situation et de son architecture pour interpeller tous ses publics.

 

 

 

Recevoir

La générosité du lieu se ressent dès le seuil. Dans l’espace vertical que le visiteur découvre, s’inscrit, suspendu à mi hauteur, un plancher que l’on devine habité des produits du terroir. L’escalier qui y mène, face à l’entrée, en confirme la présence et l’accessibilité. En face de l’entrée se trouve la banque d’accueil, accessible, accueillante et équipée des rangements pour les produits qu’elle vend. Elle est animée par les trois personnes qui accueillent et servent « les clients ».
L’« espace lounge » s’étend vers la vitrine, offrant assises et information, isolé de la boutique par un large meuble vertical qui, franchissant toute la hauteur du hall, rejoint le plafond du deuxième niveau.
La boutique se positionne au dos du meuble, entre banque et vitrine, espace d’information et espace commercial. Les poteaux qui l’habitent, évocation des racines du terroir, démontables et repositionnables à volonté, structurent cet espace de présentation et l’équipent d’un matériel scénographique amovible et recomposable.

Dédié à l’accueil du public, le niveau bas du Pavillon du Tourisme assure toutes ses fonctions d’accueil, de renseignement et de vente dans un espace libre et reconfigurable au gré des sujets, des événements, de l’évolution des supports techniques et des modes que le public adopte.

Galerie

 

® Studio Erick Saillet

 

 

Une architecture minérale

Le bâtiment répond à l’exigence de consommation énergétique de la RT 2012. Son énergie est renouvelable, produite par une pompe à chaleur sur la nappe phréatique, capable de faire du chaud et du froid, selon la saison. Le bâtiment est, avant tout, économe : les façades sont isolées par l’intérieur, un vide entre les éléments verticaux et horizontaux en béton est rempli avec l’isolant et assure la rupture de pont thermique minimisant les besoins. Son inertie forte régule sa température et procure le confort. Les parois opaques sont habillées d’un béton matricé coulé en une seule fois sur 10 mètres de hauteur. L’association du béton et du verre inscrit le projet dans une minéralité forte que l’écrin végétal des arbres du parc met en évidence et valorise.

Un pavillon à l'écoute du territoire

Le projet, sa forme et son esprit évoque un pavillon, soulevé du sol, qui expose sa terre, son terroir, ses racines, ses ressources et ses plaisirs. Au sens architectural, ce pavillon à la force d’ « une folie », objet inattendu, signal visible de toute part, qui interroge, suscite l’intérêt et la visite.

Au sens imagé, ce pavillon est la chambre d’écho de l’Office du Tourisme, à l’écoute et au service des acteurs de son territoire.

 

Communication et visite virtuelle du projet

Paztec est intervenu dans la réalisation d’images de synthèse réalistes, obtenues à partir de la maquette numérique architecturale, et qui offrent à l’utilisateur une véritable visite virtuelle du futur bâtiment. Le savoir-faire de Paztec s’exprime dans les nombreux points de vues immersifs à 360°, qui contiennent des informations en surimpression, et utilisent les gyroscopes du dispositif mobile (smartphone ou tablette) pour orienter le regard.

Ces éléments interactifs spectaculaires prennent place dans une application mobile complète, fournissant à la fois une présentation du projet architectural, des explications sur les usages du bâtiment, des documents multimédias, ainsi qu’un accès à un flux d’actualités sur le chantier et les évènements organisés pour le public.

L’application est en outre un excellent outil d’interprétation du chantier, utilisé à plusieurs reprises lors des portes-ouvertes à différents stades de la construction du bâtiment.

Plans, coupe